fr - Babylon Main banner

État légal

  • personne physique — un traducteur indépendant (l’artisanat établi en 1992)
  • N˚102-7539 de Répertoire des Métiers
  • pas payeur de TVA
  • IČO (≈ n˚SIRET) 317 38 982
  • DIČ (≈ n˚TVA) 1024 86 0705

Enseignement, expérience du travail et domaines de l’intérêt

  • chimie (technologie chimique)
  • agriculture (production des plantes, protection des végétaux), agriculture biologique
  • droit et relations internationales, droit européen, diplomatie
  • gestion des déchets (dangereux), traitement & recyclage, transport des marchandises dangereuses (ADR)
  • biomasse, ressources alternatives et non traditionnelles de l’énergie
  • technologies anciennes
  • étude d'impact (EIA)

Les normes qui je suive en train de faire mon travail

  • STN/EN 15038:2006 Services de traduction. Exigences des services de traduction
    Bien que je ne soi pas accrédité selon cette norme, je toujours fais de zèle à le suivre et à respecter ses principes.
  • Le loi n˚382/2004 sur les témoins experts, interprètes et traducteurs assermenté, en sa dernière modification
    Comme traducteur (mais pas interprète) inscrit pour les langues slovaque et anglais dans la liste des témoins experts, interprètes et traducteurs tenue par le Ministère de Justice de la République slovaque j’ai pleine conscience de mes obligations, droits et devoirs lesquels se rapportent à cette profession. Par cette raison, je suive cette norme même en train de faire des traductions non légales dans le cadre de ma profession d’un traducteur indépendant.

Les principes, sur lesquels je suis à cheval en train de faire mon travail

« A petit mercier, petit panier ou chacun selon ses capacités. »
Le temps d’avoir conscience de mon incapacité technique ou de l’insuffisance du temps afin que je réussisse au le projet de traduction demandé, je préfère de le décliner pour que je ne trahisse la confidence de mon possible client et pour qu’il ait du temps à trouver un autre fournisseur; le cas échéant, je peut le recommanderai le concret fournisseur.

« Mon client est mon maître. »
Indubitable reste toujours ma loyauté à mes clients et mon espérance d’une confidence mutuelle.

« Des miracles par devant le client, l’impossible au cours des trois jours ou vouloir c’est pouvoir. »
Malgré tout, j’espère que mon client comprend que les traducteurs ne sont que les êtres humains, et ils ne sont pas des machines de traduction. Bien que il ne soit pas possible de traduire tous et instantanément, on peut traduire beaucoup. Parfois on n’espère qu’un brin de la patience de la part du client. De l’autre côté, un retard de la livraison du texte source à traduire incontestablement entraîne un stress inutile et peut compromettre ne seulement la réussite du projet de traduction demandé, mais aussi son ponctuelle livraison.

« Il n’y a personne de parfait ou usage rend maître ou l’homme est sujet de l’erreur. »
Je ne traduit pas dans la manière d’un robot, mais avant tout je m’ingénie de comprendre aux mieux possible l’essence technique du projet de traduction. Dans tous les cas où il se demande ou il est possible, je toujours consulte des aspects terminologiques et techniques du projet de traduction avec le client en question. J’espère du côté du client sa bonne assistance et ses réponses aux toutes mes questions bien que celles-ci ne puissent pas sembler de l’importance. Sur demande et avec un consentement du client, chacun projet de traduction peut se vérifié par un autre traducteur ou par un locuteur natif. Cependant, les contrôles de cette sorte s’additionnent au client. Quelconques observations techniques ou terminologiques par le client et les résultats des contrôles sont toujours une source de l’expérience et des connaissances nouvelles non seulement pour moi, mais aussi pour le client, c’est pourquoi oui je leur applaudisse. En outre, ils m’aident de éviter des complaints futures.

« Deux avis valent mieux qu’un. »
En aucune circonstance je ne refuse pas de travailler parmi un group des traducteurs bien concertés. Je ne peut que assurer mes clients que dans les cas des projets de traduction de nature technique plus volumineux, il est toujours préférable les compléter comme il faut et possiblement en peu plus tard − en cas échéant en utilisant des outils TAO (à titre d’exemple Trados ou Wordfast) − par un ou plusieurs traducteurs bien concertés et qui se connaissent mutuellement à payer pour et laisser leurs « projets de traduction technique » faites au tout dernier moment par un group hétérogène des traducteurs qui se connaissent peu ou même ne se connaissent pas du tout et qui désespérément manquent un contact directe au client pour gagner de lui ses conseils et avis techniques.

A tout temps où ce soi possible, j’apprécierai des versions multilingues des textes sources des projets de traductions car en cas des n’importe quelles doutes je peux faire références croisées, contrôler leurs formulations et les comprendre meilleur.

Outre des autres, les suivantes sociétés étaient ou encore appartient à mes clients:

Acropolis, Arysta-Agro Slovakia, Aspena, CEET, Cut-e Slovakia, City University Bratislava, European Crop Protection Association, Havlát & Partners - bureau juridique, HMP, Hobrascón Huarte Hydromeliorácie, Chemtura, Infotrans Germanus, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rurale de la République slovaque, Praxide, PT servis, Rekal, Siemens, Slovalco, Slovak Crop Protection Association, Sprint-Press, Syngenta Slovakia, Tandem Academia, Translata, VKM

Assurances pour des dommages causés à mes clients

J´ai conclu un contrat d´assurance avec le group des assurances ČSOB pour m´assurer de la responsabilité pour des dommages à mes clients dus fautes éventuelles en cours de mon travail.